Gand est l’une des plus belles villes flamandes, en tout cas l’une de nos préférées. Notamment car, en quelques années seulement, c’est devenu l’une des villes les plus gourmandes et dynamiques de Belgique!

Nos meilleures adresses à Gand

 

Une ville aussi belle que bonne!

 

Si l’on visite Gand, c’est pour profiter de la beauté de son patri­moine architectural et du charme de ses canaux mais c’est aussi, désormais, pour l’offre pléthorique que la ville offre en matière de gastronomie. Une gastronomie étoilée tout d’abord, avec de superbes tables comme le “Vrijmoed”, de l’ancien second de Pe­ter Goosens (“Hof van Cleve”***) au centre-­ville, ou le restaurant buco­lique “Benoit en Bernard Dewitte” en périphérie.

Gand, restaurant, gand gourmande, bars Gand, restos Gand

Chez Bernard Dewitte, un simple poireau est magnifié par un excellent fromage de chèvre.

Mais ce n’est pas là que se joue la carte maîtresse de la ville natale de Charles­-Quint. Troisième ville la plus peuplée et première ville étudiante de Belgique, Gand vit à la fois sur son passé de grande cité drapière et commerçante florissante du XIVe au XVIe siècles, tout en étant étonnam­ment moderne et dynamique. A l’image de cette superbe rénovation sur le Korenmarkt. Les bâtiments de l’ancienne poste datant de 1909 abritent depuis le mois d’août une galerie commerciale ultra-branchée baptisée “De Post”.

Gand, restaurant, gand gourmande, bars Gand, restos Gand

Opération qui se répétera à la fin de l’année avec le “Holy Food Market”, marché couvert foodie inscrit dans une église du XVIe siècle. Tandis que ce n’est pas un hasard si Colruyt a choisi d’implanter, en plein cœur de la ville, au Kouter, son troisième supermarché gourmet “Cru”…

gand,restaurant,gand gourmande,bars gand,restos gand

L’impact des Flemish Foodies

Ce renouveau de la scène gastronomique gantoise, on le doit en grande partie à un trio de jeunes chefs, Jason Blanckaert, Olly Ceulenaere et Kobe Desramaults. En 2011, ils créent le mouvement des “Flemish Foodies”, où ils partageaient une approche locavore et une cuisine bistronomique rock and roll, à la fois technique, ludique et se voulant accessible. Grâce à eux, la gastronomie flamande a enfin eu son mot à dire en Europe !

gand,restaurant,gand gourmande,bars gand,restos gand

Truite fumée, concombre et bettes. Une entrée sous forme d’explosion de saveurs tout en harmonie dégustée au « Publiek ». Génial!

 

Ces trois­là sont à l’origine des adresses les plus branchées de Gand. Ceulenaere a ainsi ouvert “Publiek”, un restaurant étoilé à la cool. Desra­maults s’est offert “De Vitrine”, une ancienne boucherie du quartier chaud reconvertie en table bistronomique, et sa “Superette”, une boulan­gerie­-pizzéria qui n’est pas sans rappeler le très hype “Roberta’s” à Broo­klyn. Le chef étoilé fermera d’ailleurs prochainement son “In de Wulf” à Dranouter pour installer son projet gastro à Gand: « Chambre séparée »

gand,restaurant,gand gourmande,bars gand,restos gand

Porc mangalica, radicchio et oignon rouge au « Supérette ». C’est simple, bon, efficace.

Enfin, Blanckaert a ouvert le génial “J.E.F” avec sa femme Famke en 2011 et est, depuis, à l’origine de nombreux pop up qui dynamisent la ville. Cet été, “De ga­rage” a ainsi surfé sur la mode du barbecue et, depuis le 12 octobre, avec son frère Michael, il a inauguré le “Aroy Aroy” (assorti d’un livre du même nom), où ils proposent cette fois de la cuisine thaï…

gand,restaurant,gand gourmande,bars gand,restos gand

Jusqu’au 12 décembre 2016, les frères Blanckaert régalent au « Aroy Aroy » en revisitant la cuisine thaïe. Comme ici avec une géniale saucisse de Chiang Mai maison (au kaffir et bien relevée) et avec des chips de couenne de porc à tomber. 

Des concepts à gogo

Pas étonnant qu’une foultitude d’entrepreneurs foodies et créatifs se soient engouffrés dans la brèche. Avec des idées gé­niales, comme celle du “Wasbar”, un concept créé en 2012 à Gand et qui a essaimé dans diverses villes flamandes.

gand,restaurant,gand gourmande,bars gand,restos gand

Ou le tout récent “Proof”, un con­cept inédit qui permet aux amateurs de spiritueux de déguster tous les flacons de leurs rêves avant de les acheter…

gand,restaurant,gand gourmande,bars gand,restos gand

C’est aussi à Gand, ville pionnière en Belgique en matière de végéta­risme, qu’Alain Coumont (Monsieur “Pain Quotidien”) a installé son pre­mier “Botaniste”, une cantine responsable qui mise sur le végétal et les vins nature. Gand, une ville définitivement à suivre…

gand,restaurant,gand gourmande,bars gand,restos gand

Commotie, un Gantois qui dépote!

Initié il y a deux ans comme un pop-up dans un immeuble du boulevard Frere-Orban destiné à la destruction, Commotie est toujours ouvert. Et il est encore temps de s’y précipiter, avant que le jeune couple à la tête de ce petit bistrot intimiste ne déménage dans une maison plus confortable dans un autre quartier de Gand.